La rhinoplastie ou chirurgie esthétique du nez – Dr Alain Elbaz

Chirurgie esthétique du nez ou rhinoplastie - Dr Elbaz à Levallois Perret 92La chirurgie esthétique du nez est très demandée chez les adolescents.
Depuis peu elle intéresse également les quadra voir les quinqas.

Pourquoi ?

Chez l’adolescent, la croissance faciale modifie le visage en quelques années et peu rapidement faire apparaître des dysharmonies visibles de face et de profile source de complexe justifiée ou non.

En effet, attention à l’adolescent qui peut à tort, demander une correction cosmétique dans le cadre rare de dysmorphophobie.

Mais dans la majorité des demandes, la démarche est justifiée. Bosse nasale, arête nasale longue ou déviée, racine nasale épaisse, pointe nasale large ou tombante raccourcissant la lèvre et fermant l’angle entre la lèvre et le nez.

Les déformations sont nombreuses et parfois associées avec le plus souvent une bosse nasale une arête longue une pointe ronde et tombante .C’est la recherche du nez pré-adolescent  qui motivent ces jeunes car ils  ne se reconnaissent plus dans le miroir  ou les photos .Il faut faire dans ce cas une rhinoplastie de réduction pour rendre le nez droit et le réduire dans toutes ses dimensions .

C’est la rhinoplastie classique qui concerne l’os nasal et le cartilage nasal avec des cicatrices invisibles car dissimulées dans les narines. Parfois, la déformation ne concerne qu’une partie du nez .

La chirurgie nasale devra alors s’adapter pour devenir par exemple une rhinoplastie de pointe qui va modifier le cartilage nasal donnant la forme à la pointe nasale tantôt épaisse, tantôt carrée ou même trop projetée (nez Cyrano) ou encore avec des narines épaisses. Les variantes sont infinies, les gestes aussi, sur mesure.

Les résultats de ces techniques doivent toujours être comparés au nez préopératoire . A ce stade, il est important de comprendre que les consultations pré-opératoire doivent permettre la convergence des demandes de l’adolescent recadrée par le rhinoplasticien vers un projet réaliste en fonction du nez de départ et des possibilités techniques chirurgicales.

Le projet est une photo de profil et éventuellement de face modifiée selon les demandes du patient autant que possible et la vision artistique et technique du rhinoplasticien au moyen d’un logiciel ou par un dessin crayonné (ce que je préfère).

Le but est de prévoir un résultat de façon réaliste avec une marge de variation la plus faible possible compte tenu des aléas de cicatrisation, d’oedeme parfois prolongé inhérents à toute rhinoplastie.

Une rhinoplastie évolue en 3 phases, une phase rapide de 15 jours avec, sous le plâtre qui est porté une semaine, une oedeme avec le plus souvent ecchymoses autour des yeux. Une phase intermédiaire de 2 mois avec lente résorption de l’oedème résiduel au niveau de la racine et de la pointe du nez. A ce stade le nez est consolidé et définitif .

Une phase longue de 18 mois de finitions.

Chez les quadras et quinquas, il faut comprendre que la rhinoplastie de réduction va redonner l’avantage aux pommettes souvent occultées par le nez et creusées par le temps, ce qui entraîne un visage « repulpé » et rajeunit. En effet, l’ostéotomie (section de la base osseuse de l’os nasal  et de la bosse) provoque un oedeme régional et donc des pommettes qui peut durer des années. De plus le recul du nez expose plus les pommettes, les volumes relatifs du visage redonnent alors l’avantage au tiers moyen avec un net effet rajeunissant .

Votre avis nous interesse

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

28 votes
Moyennes : 4,46 sur 5
Loading...